LA BEAUTÉ SAUVERA LE MONDE

Une pièce écrite et interprétée par Barbara Castin | Mise en scène par Pierre Boucard

« Le monde ici-bas n’est pas une plaisanterie, ni une vallée de larmes, ni l’asile avant le passage dans un monde meilleur, mais un des mondes éternel, beau, joyeux et que nous pouvons et devons, par nos efforts, rendre plus beau et plus joyeux encore pour ceux qui vivent avec nous et pour tous ceux qui y vivront après nous. »

Léon Tolstoï

C’est l’histoire d’une femme, Meth, qui porte sur son dos des livres et dans ses bras, un enfant.

Elle le berce doucement, tendrement, mais rien à faire : il ne veut pas dormir.

Alors, elle décide de lui raconter une histoire. Et ce soir, elle choisit la plus belle de toute : celle de la Terre d’«avant». Avant quoi ? On ne le sait pas exactement mais une chose est sûre : le visage de notre planète n’est plus celui que Meth a connu.

Comment faire ? Elle puise dans ses livres et prête sa voix à Jean Giono, Karen Blixen, Charles Péguy…

Traverser leurs textes la replonge dans ses propres souvenirs.

La Terre, elle la connaissait bien. Autrefois scientifique de renom, elle a tout fait pour la préserver.

Tout ?

Sauf peut-être écouter ces poètes dont elle transmet aujourd’hui les textes à son fils.

Une question éclot…

La crise écologique aurait-elle trouvé une fin plus heureuse si science et poésie avaient su marcher main dans la main ?

Aller en haut